Diachronie de la proclise et de l'enclise avec l'infinitif en français médiéval (12e-15e siècles)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Marc Olivier

Résumé

Cet article présente une étude diachronique du placement des clitiques compléments d'un infinitif en français médiéval (12e-15e siècles) et interroge les usages de la proclise et de l'enclise. Il s'agit de retracer l'évolution et la disparition de l'enclise en la contrastant avec les fréquences d'utilisation de la proclise, ainsi que de la montée du clitique et des pronoms toniques. Le contexte pré-infinitival des deux premiers tours est présenté et les propriétés morphosyntaxiques des clitiques sont discutées. Cette documentation est le fruit d'une recherche de corpus : ce dernier est composé de textes légaux et épistolaires venant majoritairement de Normandie. Cette étude met en lumière l'usage fréquent de l'enclise en français médiéval et révèle le 14e siècle comme une période transitoire concernant le placement des clitiques avec les infinitifs et l'effet Tobler-Mussafia, qui reste présent dans ce contexte après avoir disparu des contextes finis un siècle auparavant.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Article