Les Rectifications de l'orthographe dans les discours de l'Académie française. Un arrière-gout d'Ancien Régime

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Tiago Joseph

Résumé

Cet article analyse les déclarations officielles de l'Académie française et celles – davantage officieuses – de ses membres au sujet des Rectifications de l'orthographe de 1990. Après avoir brièvement exposé l'état de l'orthographe 'rectifiée' aujourd'hui, l'article interprète la rhétorique de l'Académie française à partir des trois outils suivants : une lecture contextuelle par le biais de la politique linguistique ; une analyse discursive des déclarations de l'institution (1986-2018) qui met en évidence leurs argument-types et paradoxes ; une inscription historique dans la tradition lexicographique de l'Académie. Il en ressort que la position de cette dernière peut se lire comme un combat pour le discours légitime sur la langue française et comme une tentative d'adaptation à la société contemporaine, rendue vaine par l'incompatibilité qui subsiste entre le projet orthographique à visée démocratique et l'Académie française actuelle, puriste, conservatrice et élitiste.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Article